Formations

« Se sentir efficace et accompagné »

Au premier janvier 2020, tous les établissements devront transformer leurs instances Représentatives en CSE (à partir de 11 salariés en ETP - droit privé et enseignants). Les changements imposés par les « ordonnances Macron » doivent être décryptés. Beaucoup d’entre vous nous interrogent. Nous avions répondu par les deux formations de 2018 et 2019. C’est encore le moment de se former pour alimenter ce nouveau CSE ou pour mieux préparer les élections en cours avant le 31 décembre. Les rôles des DS ou des RSS sont plus que jamais importants. Enfin.. la qualité de vie au travail est un sujet prégnant dans nos établissements. Il vaut mieux prévenir le stress, la maladie, le burn out que de les « guérir »…

Voici les formations organisées par le syndicat FEP-CFDT Ain Rhône en 2019-2020 :


Jeudi 10 et vendredi 11 octobre 2019: IRP et CSE (Instance Représentatives du Personnel – le nouveau Comité Social et Economique)

Objectifs :

  • Comprendre le rôle des IRP, dans le contexte d’évolution de la Loi.
  • Connaître le milieu professionnel (droit public et droit privé) ; La Convention collective « EPNL » des personnels, …

URGENT : la demande de formation doit être transmise avant le 10 septembre (par voie hiérarchique – Télécharger le modèle de lettre).
De plus, n'oubliez pas de nous envoyer le formulaire à télécharger ici.


Jeudi 7 novembre 2019 DS-RSS (Délégué Syndical et Responsable de Section Syndicale)

Objectifs :

  • Identifier : le rôle, les missions et attributions
  • Connaître les points de négociations
  • Consulter, organiser, construire une négociation, agir et communiquer

Suite des deux jours de formation en avril 2019. Journée bilan et approfondissement à partir d’un questionnaire préparatoire.


Février 2020 : QVT (Qualité de Vie au Travail)

Objectifs :

  • Connaître Le DUER (Document Unique d’Evaluation des Risques - obligatoire dans toutes les entreprises/associations) : Qu’est-ce c'est ? Comment y intégrer les Risques Psycho-Sociaux (RPS) ?
  • Analyser les RPS en amont : quelle méthode ?
  • Connaître et mettre en œuvre les prérogatives du CSE dans la santé au travail ; démarche d’action de prévention du stress et des RPS au travail

Travaux issus du pôle QVT des syndicats enseignement privé du territoire Rhône Alpes. Le pôle est animé par le syndicat FEP-CFDT Ain Rhône.


 Si vous souhaitez vous informer sur les autres formations organisées par la CFDT, n'hésitez pas à nous contacter.

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • Casinos et clubs de jeux : une CFDT combative malgré l’absence de dialogue social
    23 octobre 2020

    Face à un patronat préoccupé à réduire ses effectifs, la CFDT tente de maintenir l’activité en s’adressant au Premier ministre et en appelant à la mobilisation des acteurs du secteur.  

  • Qualité de l’air dans le métro : une victoire CFDT
    23 octobre 2020

    Cela fait dix-sept ans que la CFDT-Transports et Environnement alerte sur la mauvaise qualité de l’air que respirent des millions de salariés et de voyageurs dans les réseaux ferrés souterrains de transport.

  • Protocole sanitaire : Ce qui change, ce qui demeure
    22 octobre 2020

    • À la suite de l’instauration du couvre-feu sur une partie du territoire, le gouvernement a amendé le protocole sanitaire en entreprise.
    • Le télétravail devra être discuté dès cette semaine avec les organisations syndicales. Une adaptation des horaires de présence est également encouragée.

  • Retraites : Un déficit 2020 estimé à 25,4 milliards d’euros
    20 octobre 2020

    Le 14 août dernier, le Premier ministre, Jean Castex, commandait un rapport au Conseil d’orientation des retraites (COR) en vue de réactualiser les projections financières établies en 2019 et tenir compte de la crise sanitaire et économique. Alors que l’exécutif avait décidé de suspendre l’examen des deux projets de loi instituant un système de retraite universel, il s’agissait d’effectuer un nouvel état des lieux et ainsi préparer la reprise de discussions au début de l’année 2021.