Le Bureau

Les 5 membres du bureau constituent l'exécutif du syndicat :

  • Secrétaire Général et Référent 2nd degré : Rémi BrunProfesseur d'économie au Lycée St Marc (Lyon 2),
  • Secrétaire Adjointe, Chargée de la qualité de vie au travail et Référente 1er degré : Véronique BizouardProfesseur des écoles, maître E (Feyzin et St-Symphorien-d’Ozon),
  • Trésorière et Gestionnaire des adhérent·e·s : Pascale OrecchioniProfesseur des écoles à Notre Dame de Bellecombe (Lyon 6),
  • Chargé de la formation, de la protection sociale et Référent 2nd degré : Jean-François BouvrotProfesseur de technologie au collège Saint Louis-Saint Bruno (Lyon 1),
  • Chargé du développement et Référent droit privé : Nicolas Barbet-Vervliet, Professeur de mathématiques et de sciences au LP de la SEPR (Lyon 3).

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • 2 traits pour l'égalité : semaine d'action du 2 au 8 mars pour les droits des femmes
    20 février 2020
  • Formation juridique : « Les rendez-vous des CPH »
    19 février 2020

    Le 24 mars 2020 à la Confédération se tiendra la 1re journée de formation nationale à destination des conseillers prud’hommes CFDT.

  • CDD successifs : quelle prescription pour l’action de requalification en CDI ?
    19 février 2020

    Lorsque des CDD successifs sont conclus avec un salarié et qu’en raison du motif de recours figurant au contrat de travail, celui-ci souhaite agir en requalification de ces CDD en CDI, il doit alors saisir le conseil de prud’hommes dans les 2 ans suivant le terme de son dernier contrat. Et si cette action en requalification prospère, il est alors en droit de demander qu’elle « produise ses effets à la date du premier engagement irrégulier ». Cassation sociale, 29.01.20, n° 18-15.359 (publié au bulletin).

  • Travail par cycle : comment décompter les jours de congés payés ?
    18 février 2020

    Dans l’hypothèse d’une organisation du travail par cycle, le dernier jour de congé correspondant à un jour habituellement non travaillé par le salarié doit-il être décompté comme un jour de congé payé ? C’est en vue de répondre à cette question que la Cour de cassation est venue préciser les modalités de décompte des congés payés dans le cadre bien spécifique du travail par cycle. Cass.soc.29.01.20, n°18-13604.