Nos spécificités

Notre syndicat est membre de la confédération CFDT, qui est une organisation réformiste. C'est-à-dire que nous défendons salariés et maîtres de notre champ professionnel et que nous cherchons l'amélioration de leurs conditions de travail, par la négociation, par l'exigence constructive. Pas d'incantations chez nous, mais des propositions argumentées, des pressions proportionnées, des accords scellés...

Un syndicat laïc : Nous respectons bien entendu les spécificités des établissements confessionnels, très nombreux dans notre champ professionnel. Mais nous insistons aussi sur la nécessaire liberté de conscience des personnels et des maîtres qui y travaillent ! C'est particulièrement vrai dans les établissements sous contrat qui participent pleinement au service public de l'Éducation Nationale. Nous nous voulons aussi un syndicat totalement indépendant : à l'égard de tous les pouvoirs et autorités. Si nous pratiquons le compromis, nous rejetons les connivences. L'Académie, la Direction de l'Enseignement Catholique, les Directions d'établissements... , sont nos interlocuteurs. Mais chacun doit rester à sa place !  

Ces valeurs encadrent notre pratique de « Syndicat de Services ». Nous considérons donc aussi que les adhérents qui nous font confiance doivent percevoir pratiquement les avantages de leur soutien à notre cause : informations, défense spécifique de leur cas, assurance syndicale... Adhérer au Sepr-Cfdt, c'est directement utile ! 

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • BARÈME PRUD’HOMMES : UN AVIS DE LA COUR DE CASSATION REGRETTABLE !
    17 juillet 2019

    La Cour de cassation a rendu aujourd’hui son avis sur la conformité aux normes européennes et internationales du barème prud’hommes instauré par les ordonnances travail de septembre 2017.

  • Revenu universel d’activité : la concertation se poursuit
    17 juillet 2019

    La première phase de « constat » de la concertation s’est achevée. Pour la CFDT, il faut redonner du sens aux politiques de solidarité et lutter contre le non-recours aux droits. Mais les principes et objectifs de la réforme restent encore à déterminer.

  • Harcèlement moral : le salarié est protégé même s’il est dispensé d’activité !
    17 juillet 2019

    Dès lors que le contrat de travail n’est pas rompu, un salarié peut invoquer la protection contre le harcèlement moral prévue par le Code du travail. Il importe peu que ce dernier soit en congé de fin de carrière et qu’il n’occupe plus son poste de travail. C’est ce qu’a décidé la Cour de cassation, à notre connaissance pour la première fois, dans un arrêt récent. Cass.soc. 26.06.2019, n° 17-28.328.  

  • Prud’hommes : la réforme des greffes à l’heure de la déclinaison réglementaire
    17 juillet 2019

    Depuis quelques mois, les greffes prud’homaux sont au cœur des débats. Leur organisation et leur fonctionnement a été - certes partiellement - réformé en mars dernier par l’adoption de la loi de réforme pour la justice. Assez logiquement, l’élaboration de la réforme se poursuit aujourd’hui sur le plan réglementaire. C’est ainsi qu’un projet de décret a été présenté aux partenaires sociaux lors du dernier Conseil supérieur de la prud’homie (CSP) de la saison, qui s’est tenu le 9 juillet dernier.

    Nous reviendrons également sur les autres points qui ont pu être débattus à cette même occasion.