Mouvement de l'emploi

À la suite des élections de décembre 2018, la CFDT a 3 élus titulaires (sur 6) à la CCMA (Commission Consultative Mixte Académique) qui est la structure de concertation entre les enseignants du privé sous contrat et le rectorat. Cette commission sera chargée en juin et juillet de gérer le mouvement de l'emploi à partir du travail préparatoire effectué par la CAE (Commission Académique de l'Emploi de l'Enseignement Catholique), à laquelle nous participons aussi.

Titulaires : Rémi Brun (Rhône), Annie Mattos (Loire), Jean-François Bouvrot (Rhône)

Suppléants : Sophie Thivent (Ain), Laurent Maréchal (Loire), Rose-Marie Liron (Rhône).

Si vous souhaitez que nous suivions votre dossier, prenez contact avec nous. Nos élus appuieront vos demandes (mais il n'y a pas de passe-droit ! ) et vous informeront.


Calendrier du mouvement de l'emploi 2019

  • 19 janvier : Date limite pour une demande de mutation
  • 31 mars au 12 avril : Faire ses vœux sur le serveur de l’académie
  • 13-14 juin : 1ère CCMA Emploi (pertes d’heures, mutations, premiers postes)
  • 4-5 juillet : 2ème CCMA Emploi (affectation stagiaires, CDI)
  • 26 août : 3ème CCMA Emploi (Ajustements)

Vous pouvez aussi consulter nos documents ressources sur le mouvement de l'emploi :

  • Qui doit être déclaré en perte d'heure (et par quelle procédure) : perte heures
  • Codification des priorités d'accès aux postes vacants : codification
  • Document sur les étapes du mouvement de l'emploi (ordre dans lequel les dossiers sont étudiés). Et des précisions sur les codifications (justificatifs requis pour les demandes de mutation prioritaire, etc.) : précisions

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • [Entretien] "On continue de dire que l'âge d'équilibre, dans un système de retraite par points, ça ne fait pas sens."
    22 janvier 2020

    Laurent Berger était en direct de LCP/Public Sénat lundi 20 janvier, invité d'Audition publique. Il a abordé la notion de l'âge d'équilibre, prévu dans la lettre du Premier Ministre, qui concernerait le futur système de retraites, la question de la reconnaissance de la pénibilité, de l'égalité femmes/hommes, des pensions de réversion, du minimum contributif... 

  • [Entretien] "Ce nouveau système de retraites suscite beaucoup d'interrogations : il est temps d'apporter des clarifications"
    22 janvier 2020

    Laurent Berger était l'invité de Ruth Elkrief, sur BFM TV, jeudi 16 janvier. Il a abordé l'âge pivot qui aurait été appliqué dès 2022 et a été supprimé du projet de loi. Il a également évoqué des pistes de réflexion pour assurer l'équilibre du système de retraites ainsi que les points à encore améliorer.

  • Le Code du travail numérique : quelle valeur de l’information ?
    22 janvier 2020

    « Pour faire valoir ses droits ou respecter ses obligations encore faut-il les connaître » explique la ministre du travail lors du lancement du code du travail numérique (CTN) ce jeudi 16 janvier. Car c’est bien pour rendre le droit du travail plus accessible aux salariés et aux employeurs que le CTN tente de leur apporter des réponses les plus personnalisées possibles, et qui seront de surcroît, opposables. Quelle est cependant la véritable valeur des informations obtenues via le Code du travail numérique ?

  • Accords de compétitivité : comment comparer accords de groupe et d’entreprise ?
    22 janvier 2020

    Comment comparer des accords de compétitivité signés au niveau du groupe avec des accords d’entreprise ? Saisie de cette question à propos d’accords signés par plusieurs syndicats au sein du groupe Renault, la Cour de cassation a réaffirmé la méthode classique d’appréciation globale pour déterminer quel accord doit être considéré comme plus favorable et s’appliquer. Au final, elle a donné raison aux signataires (dont la CFDT) qui se prévalaient de l’application de l’accord de groupe ! Cass.soc.8.01.20, n°18-17708.