Le CPF est enfin mobilisable pour les agents de l'État

Le Compte Personnel de Formation (CPF), mis en place en 2016 à l’initiative de la CFDT, est enfin mobilisable pour l’ensemble des agents de la Fonction Publique dont nous faisons partie.

Si l’État a pris son temps pour débloquer un budget pour la mise en œuvre effective du CPF, il impose à ses agents de poser leur demande avant le 7 octobre 2019.

À quoi sert le CPF ?

Bilan de compétences, anticipation de l’inaptitude physique, reconversion ou évolution professionnelle... Ce sont les orientations choisies par l’État pour la mise en place du CPF des agents de l’État.

Comment monter un dossier ?

  1. Activer son compte sur https://www.moncompteactivite.gouv.fr pour connaître ses droits.
  2. Remplir le formulaire de demande de mobilisation du compte personnel de formation pour l’année scolaire 2019-2020 à télécharger en cliquant ici. Attention, dans le cadre de la préparation personnelle à un concours ou à un examen professionnel, le formulaire à utiliser est différent, le télécharger en cliquant ici.
  3. Faire signer et approuver le document par le chef d’établissement.
  4. Envoyer le dossier complet à la DGAF (Rectorat de Lyon, 92 rue de Marseille, 69007 Lyon), cachet de la poste faisant foi impérativement au 7 octobre 2019.

Quelles sont les références légales ?

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

bandeau congres

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • Campagne présidentielle : La violence n’a pas droit de cité
    6 décembre 2021

    La campagne présidentielle s’engage sur de bien mauvaises bases. La violence, quelle que soit sa nature, ne peut être tolérée dans un débat démocratique. Les images de ce week-end nous le rappellent tristement.

  • [Entretien] "Mayotte, c'est la France, on ne doit pas cultiver de singularités qui se traduisent par des inégalités."
    2 décembre 2021

    A l'occasion de son déplacement à Mayotte, Laurent Berger était l'invité de Siti Daroussi sur "Mayotte la 1ère", le mardi 30 novembre. Il a évoqué les difficultés d'accès à l'eau des mahorais, soumis à des coupures d'eau hebdomadaires. Il a rappelé les revendications de la CFDT pour une convergence des droits sociaux avec ceux de la métropole concernant par exemple les montants du RSA, de la retraite ou encore le congé paternité de 28 jours... Réécoutez l'interview, à partir de 14min, ici.

  • CDD : un salarié peut-il remplacer plusieurs salariés absents avec un seul contrat ?
    30 novembre 2021

    L’approche des congés de fin d’année et les absences pour maladie liées au froid ou à la reprise épidémique invitent à rappeler les règles permettant de recruter un salarié en CDD pour pallier ces différentes absences. La question des modalités du remplacement se pose particulièrement.

  • Salarié protégé : l’annulation de l’autorisation de licenciement prive d'effet la demande de résiliation judiciaire
    29 novembre 2021

    Les juges prud’homaux ne peuvent se prononcer sur une demande de résiliation judiciaire du contrat de travail si le salarié protégé n’a pas demandé au juge administratif sa réintégration suite à l’annulation de l’autorisation de son licenciement survenu entretemps. Peu importe que le juge judiciaire soit le premier à être saisi : le contrat est déjà rompu et ne peut ouvrir droit au cumul des indemnités !

    C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation. Cass.soc.10.11.21, n°20-12.604.