Le 9 mai, journée de contestation et de propositions dans la Fonction publique

L'intersyndicale de la Fonction Publique (dont la CFDT est membre), appelle tous les maîtres du privé sous contrat (donc payés par l’État), à faire grève, et à manifester, contre la politique anti-sociale du gouvernement :

  • Salaires bloqués,
  • Jour de carence,
  • Précarité de l’emploi augmentée,
  • Baisse du nombre d’agents publics,
  • Et dégradation des conditions de travail.

Manifestation, départ à 10 h de la Place Bellecour, en direction de la Préfecture

 

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • [Entretien] "Retraites : il est venu le temps de l'équité, de la solidarité et de la justice"
    6 décembre 2019

    Laurent Berger était sur le plateau de RTL mercredi 4 décembre, invité de Thomas Sotto. Il s'est exprimé sur les ambiguités du gouvernement sur la réforme des retraites, la nécessité de construite un régime universel qui prenne en compte également les spécifités professionnelles, les lignes rouges de la CFDT... 

  • Le débat public à l'heure de l'immédiateté numérique
    4 décembre 2019

    La démocratie numérique est une opportunité d’ouverture de la parole. Reste à trouver les moyens de la réguler pour équilibrer l’espace public – confondu avec l’espace social – et le débat public.

  • [Entretien] "Il faut remettre de la justice, de l'équité, de la solidarité dans le système des retraites"
    4 décembre 2019

    Laurent Berger était l'invité d'Elizabeth Martichoux lundi 2 décembre sur LCI. Interrogé sur la réforme des retraites et sur le mouvement du 5 décembre, il a rappelé les positions de la CFDT, ses lignes rouges et appelé le gouvernement a donné des réponses clairs rapidement sur la direction dans laquelle il souhaite aller sur cette réforme

  • Loi mobilités : quoi de neuf pour les travailleurs des plateformes ?
    3 décembre 2019

    La loi dite « Lom », d’orientation des mobilités, a été adoptée le 19 novembre dernier et fait l’objet d’un recours devant le Conseil constitutionnel, qui doit statuer sur la constitutionnalité de certaines de ses dispositions d’ici le 27 décembre.

    Sans attendre cette décision et la publication de la loi, nous faisons ici le point sur les dispositions concernant les travailleurs des plateformes et, pour l’essentiel, ceux du secteur des transports et de la livraison de marchandises au moyen de véhicules à 2 ou 3 roues. Quelques droits complémentaires en termes d’accès à la formation professionnelle sont prévus pour tous les travailleurs indépendants des plateformes.