Septembre 2017, la SEPR assignée aux Prud'hommes, victoire de la salariée en janvier 2019 !

La SEPR (Société d’Enseignement Professionnelle du Rhône, à ne pas confondre avec notre syndicat) est le plus grand organisme de formation de la Région AURA regroupant entre autre un Lycée Privé sous contrat et un CFA (Centre de Formation des Apprentis) pour un total de 3750 apprenants.

Cette association reconnue d’utilité publique, fut créée en 1864 par Arlès Dufour, industriel lyonnais, animé par des valeurs saint-simonistes, portées par la SEPR durant plus de 150 ans. Ses 150 bougies soufflées en 2014 fut le point de départ d’une politique managériale se donnant comme unique mission la baisse de la masse salariale, ciblant les plus anciens salariés afin de mener à terme un objectif fondé sur une visée économique au détriment de la pédagogie et des valeurs humanistes de cette institution.

Après une vague de licenciements en 2014, ciblant le personnel administratif, la Direction s’est attaquée à la dénonciation de l’accord signé en 1990 et, qui dotait la SEPR d’un cadre favorable pour le personnel du CFA. La vague dévastatrice s’est poursuivie par des démissions (souvent sans projet pour après), des ruptures conventionnelles et toutes démarches permettant de fuir cette institution qui voulait mettre à genoux les salariés et plus particulièrement les enseignants.

Plusieurs procès aux Prud’hommes ont été entamés, (sans que nous en ayons des retours) dont un, toujours en cours d’une vingtaine de salariés suite à la perte de 16 jours de Congés Payés sans aucune compensation.

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

bandeau congres

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • Ambitions et leviers pour une autonomie stratégique de l'Union européenne dans le domaine économique
    29 septembre 2022

    En septembre 2022, la CFDT a voté l'avis du CESE qui formule un ensemble de préconisations visant à promouvoir une Europe forte et stratège sur le plan économique et commercial, capable de défendre une feuille de route en matière de
    transitions justes.

  • Réforme des retraites : La CFDT réclame loyauté et transparence
    29 septembre 2022

    Selon la presse, l’exécutif aurait décidé de ne pas utiliser l’examen du budget de la sécurité sociale ces prochaines semaines pour réformer les retraites et d’ouvrir une période de concertation avec les partenaires sociaux jusqu’à la fin de l’année. La CFDT prend acte d’une inflexion qu’elle réclamait.

  • [Entretien] "Le taux d'emploi en France n'a jamais été aussi élevé depuis 25 ans. Le problème, ce sont les débuts et fins de carrière."
    28 septembre 2022

    Laurent Berger était l'invité d'Europe 1, lundi 26 septembre. Il s'est exprimé sur l'élection de la dirigeante d'extrême droite, Giorgia Meloni, en Italie, rappelant l'opposition de la CFDT et de la CES (Confédération Européenne des Syndicats) aux valeurs et projets portés par l'extrême-droite où qu'elle soit. Concernant le projet de report de l'âge légal de la retraite, il a réaffirmé l'opposition de la CFDT à cette mesure injuste. Il réclame l'ouverture de concertations de plusieurs mois, plutôt qu'un passage en force du gouvernement par un amendement au PLFSS. Une émission à revoir ci-après.

  • Elections en Italie : une très mauvaise nouvelle pour toute l'Europe
    28 septembre 2022

    Les résultats des élections en Italie marquent un tournant dans le paysage politique italien et européen.

    Pour la première fois dans un des pays fondateurs de l’Union européenne, un parti néofasciste, Fratelli d’Italia, arrive à la tête du gouvernement. Un parti qui a ses racines dans le mouvement créé par des anciens membres du parti fasciste à la fin de la deuxième guerre mondiale.