Pourquoi adhérer ?

L’ADHÉSION EST OUVERTE À TOUTES CELLES ET À TOUS CEUX QUI VEULENT REJOINDRE LA CFDT.

ETRE ADHÉRENT À LA CFDT PERMET :

  • de bénéficier d’une information, d’un soutien individuel tant sur le plan professionnel que juridique dans le cadre des règles définies par la CNAS* CFDT,
  • d’être informé sur vos droits, sur l’actualité sociale de votre région, de votre branche professionnelle…

Les adhérents peuvent bénéficier du nouveau service téléphonique "RÉPONSE À LA CARTE". Ce service permet un accompagnement personnalisé sur l'ensemble du territoire. Par exemple :

  • Une question sur votre contrat de travail ou votre statut professionnel ?
  • Un doute sur vos conditions de travail ?
  • Un besoin d’information sur la formation professionnelle ?
  • Une interrogation sur votre passage à la retraite ou sur le chômage ?
  • Un problème plus personnel de mobilité ou de logement ?

ETRE ADHÉRENT À LA CFDT PERMET D'ÊTRE ACTEUR DE LA VIE CFDT :

  • en participant aux débats et aux actions proposées par l'organisation,
    en représentant la CFDT au sein de votre entreprise ou en étant candidat aux élections représentatives du personnel.
  • POURQUOI EST-CE IMPORTANT D'ÊTRE TOUJOURS PLUS NOMBREUX À LA CFDT ?

EN REJOIGNANT LA CFDT, LES ADHÉRENTS CONTRIBUENT À LA RENFORCER.

C'est grâce aux adhérents que la CFDT peut s'exprimer au nom des salariés quelles que soient leur profession, leur situation.

PLUS LES ADHÉRENTS SONT NOMBREUX, PLUS LA CFDT EST REPRÉSENTATIVE DE L'ENSEMBLE DU SALARIAT.

Plus les adhérents sont nombreux, plus la CFDT sera entendue et légitime face aux employeurs.

ADHÉRER À LA CFDT

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • Restructuration des branches : le Conseil constitutionnel valide l'essentiel du dispositif
    10 décembre 2019

    Dans le cadre d'une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC), le Conseil constitutionnel a examiné la conformité des dispositions légales relatives à la restructuration des branches aux droits et libertés garantis par la Constitution. Il a validé la majeure partie du dispositif mais a tout de même censuré une disposition et émis deux réserves d'interprétation, limitant ainsi les pouvoirs du ministre en la matière. Conseil constitutionnel, décision nº 2019-816 QPC du 29.11.19.

  • Licenciement : annoncé avant l’entretien préalable, il est nécessairement sans cause réelle et sérieuse
    10 décembre 2019

    L’annonce de l’employeur aux salariés de l’entreprise et à leurs élus de sa décision de rompre le contrat de travail d’un salarié est de nature à invalider le licenciement prononcé … dès lors que cette annonce a été faite avant même que le salarié ait eu l’occasion de faire entendre ses explications lors de l'entretien préalable. Cass. soc. 23. 10.19, n° 17-28.800.  

  • [Entretien] "Retraites : il est venu le temps de l'équité, de la solidarité et de la justice"
    6 décembre 2019

    Laurent Berger était sur le plateau de RTL mercredi 4 décembre, invité de Thomas Sotto. Il s'est exprimé sur les ambiguités du gouvernement sur la réforme des retraites, la nécessité de construite un régime universel qui prenne en compte également les spécifités professionnelles, les lignes rouges de la CFDT... 

  • Le débat public à l'heure de l'immédiateté numérique
    4 décembre 2019

    La démocratie numérique est une opportunité d’ouverture de la parole. Reste à trouver les moyens de la réguler pour équilibrer l’espace public – confondu avec l’espace social – et le débat public.