Pré rentrée et 108 h : droits et devoirs ?

Pré rentrée et 108 h : droits et devoirs ?

Doit-on avoir une seule journée de pré-rentrée ou deux ? Quelles sont les temps de réunion obligatoires en 1er degré ? Comment se répartissent les 108h ?

Chaque année au moment de la rentrée, nombre d'entre nous se pose ces questions. Nos obligations sont définies pour l'enseignement privé, comme pour le public, dans des circulaires. Nous avons des obligations précises, les 108 h, et en même temps dans les écoles catholiques, les horaires imposés par nos chefs d'établissement au nom du caractère propre n'ont pas d'obligation légale.

 La pré rentrée se fait depuis plusieurs années sur une seule journée. Si votre chef d'établissement en indique une seconde, celle-ci doit être comptabilisée  dans les 108 h. Dans les grands centres scolaires, il y a souvent des temps liés au caractère propre : ces temps ne peuvent en aucun cas nous être imposés, ils sont laissés au libre arbitre de chacun et ne peuvent pas être comptabilisés dans les 108 h. En effet, nos obligations de service sont aussi soumises à la laïcité donc l'état nous paie pour 24 h devant élèves + 108 h . Toutes les heures liées au caractère propre (catéchèse, célébration, 25ème heure de culture religieuse...) ne peuvent pas être payées  par l'employeur (principe de laïcité), ne peuvent pas être comptabilisées dans les 24 h devant élèves (ni dans les 108h) et ne peuvent donc pas nous être imposées. Oui, nous pouvons refuser de faire "l'heure de caté", d'aller à une célébration... N'hésitez pas à en discuter avec vos collègues pour ne pas vous isoler dans une position inconfortable.

Les 108 h nous permettent de voir des temps de réunions, formation... reconnus et payés. Notre temps légal est de 27 h/ semaine de présentiel à l'école, soit 24 h devant élèves et 3 heures pour réunions, concertations, formation... ces 3 heures sont annualisées : ce sont les 108 h. Il est évident que notre mission d'enseignement dépasse largement ce décompte ( Le ministère estime que les Professeurs des Ecoles travaillent en moyenne 44h/semaine)

Leur répartition est précisée dans le BO des ORS : Obligations Règlementaires de Service.  

N'hésitez pas à consulter et télécharger le Code de L'Education qui légifère nos droits et devoirs.

 

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

bandeau congres

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • [Entretien] "Dans beaucoup de secteurs, il y a eu de la richesse créée. Il faut la répartir et augmenter les salaires."
    27 janvier 2022

    Laurent Berger était l'invité d'Europe1 jeudi 27 janvier. Il a rappelé que la baisse du chômage était le fruit d'un travail conjoint des organisations syndicales et patronales avec le gouvernement depuis le début de la crise sanitaire. Il reste dependant à ce jour 5 millions de demandeurs d'emploi à accompagner. Concernant le pouvoir d'achat des travailleurs, il a évoqué les revendications de la CFDT : augmenter les salaires, en particulier pour les travailleurs essentiels,et aider avec des mesures plus ciblées les ménages les plus modestes qui subissent plus durement l'inflation et la hausse des prix de l'énergie. Emission revoir ci-après.

  • [ENTRETIEN] "L'harmonisation des droits sociaux en Europe permettra d'avoir moins recours au dumping social."
    26 janvier 2022

    Laurent Berger était l'invité de Jean-Pierre Gratien sur LCP mardi  25 janvier, dans l'émission "Débat Doc - Dumping social : l'Europe de la discorde." En tant que secrétaire général de la CFDT et président de la CES (Confédération Européenne des Syndicats), il a réagi au documentaire précédant l'interview, dédié aux conditions de travail des routiers européens et extra-européens, en situation de travail détaché.Il a rappelé, grâce à cet exemple, l'importance de l'action de la CES pour une harmonisation des droits sociaux en Europe :  en faveur de la mise en place salaire minimum, de l'égalité salariale entre femmes et hommes, le devoir de vigilance etc. Emission à revoir ici, interview à partir de 1'03'00. 

  • [ENTRETIEN] "Dans de nombreuses branches professionnelles, on entre smicard, on finit smicard. C'est insupportable."
    26 janvier 2022

    Laurent Berger était l'invité de Julien Sellier sur RTL mardi 25 janvier. Interrogé sur la maltraitance subie par les personnes âgées dans les EHPAD Orpéa, il a condamné fermement ces méthodes et a demandé qu'une enquête soit faite. Il a également rappelé les revendications de la CFDT pour améliorer le pouvoir d'achat des travailleurs : augmenter les salaires, en particulier pour les travailleurs essentiels, et aider les ménages les plus modestes qui subissent plus durement l'inflation et la hausse des prix de l'énergie. Emission revoir ci-après ou à écouter ici.

  • Discrimination syndicale : un employeur sanctionné pour avoir empêché une distribution de tracts syndicaux
    26 janvier 2022

    Dans un arrêt du 5 janvier 2022, la chambre sociale de la Cour de cassation qualifie de discriminatoire le comportement d’un employeur envers un syndicat qui distribuait des tracts dans l’entreprise

    (Cass.soc., 05.01.2022, n° 20-15.005).