Réponse au quizz "Que savez-vous de vos droits et vos devoirs ?"

Pour celles et ceux qui ont répondu au quizz du guide "Primaire Info" qui vous a été proposé par la FEP CFDT Ain-Rhône, vous trouverez les réponses en consultant le tableau ci-après.


Les réponses

Questions

Vrai 

Faux 

1- J’ai droit à 3 jours d’absence si je me marie

 

Le mariage tout comme le pacs est bien assujetti à une autorisation exceptionnelle d’absence. Cette autorisation reste soumise à la bienveillance de l’administration. Cf circulaire FP/7 n°002874 du 7 mai 2011

2- J’ai le droit de refuser de faire la culture chrétienne 

 La loi Debré demande aux enseignants le respect du caractère propre de l’établissement et aux établissements le respect de la liberté de conscience des enseignants

 

3- Mon employeur est le Rectorat de Lyon

Voir nos fiches de paye : « M. l’Inspecteur d’Académie du Rhône »

 

4- Je dois assurer des heures de surveillance de cantine si mon chef d’établissement me le demande

 

Les surveillances cantine et garderie ne peuvent pas nous être imposées. Elles nous sont rémunérées à un tarif précis

5- Je dois muter si le directeur diocésain me la demande

 

Le directeur diocésain n’a aucun pouvoir sur notre carrière sous contrat d’association

6- J’ai le droit de choisir mon niveau de classe si je suis la personne qui a le plus d’ancienneté dans l’école

 

Le chef d’établissement a, seul, la responsabilité de la répartition des classes entre ses adjoints

7- Je peux être rémunéré·e si je fais une formation pendant les vacances scolaires

Sous conditions : il faut remplir une demande de Congé Formation Professionnelle à la rentrée. Indemnité de 20 € bruts de l’heure limitée à 120€ pour une journée, le tout limité à 5 jours par année scolaire 

 

8- Les 108 h ont une répartition officielle

Vrai. Voir le BO
https://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=67025

 

9- Je suis PE et je participe aux stages proposés aux élèves CM1/CM2 pendant les vacances. Ces heures seront défiscalisées

L’exonération au 1 er janvier 2019 de cotisations des heures supplémentaires est bien applicable au secteur public. Le décret doit paraître prochainement

 

10- Je suis professeur des écoles. Je peux prendre une disponibilité en cours d’année pour suivre mon conjoint

 Il est possible de demander une disponibilité de droit en cours d’année. Il faut se référer aux circulaires de son académie. Généralement, les académies demandent un mois de préavis

 

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

bandeau congres

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • Campagne présidentielle : La violence n’a pas droit de cité
    6 décembre 2021

    La campagne présidentielle s’engage sur de bien mauvaises bases. La violence, quelle que soit sa nature, ne peut être tolérée dans un débat démocratique. Les images de ce week-end nous le rappellent tristement.

  • [Entretien] "Mayotte, c'est la France, on ne doit pas cultiver de singularités qui se traduisent par des inégalités."
    2 décembre 2021

    A l'occasion de son déplacement à Mayotte, Laurent Berger était l'invité de Siti Daroussi sur "Mayotte la 1ère", le mardi 30 novembre. Il a évoqué les difficultés d'accès à l'eau des mahorais, soumis à des coupures d'eau hebdomadaires. Il a rappelé les revendications de la CFDT pour une convergence des droits sociaux avec ceux de la métropole concernant par exemple les montants du RSA, de la retraite ou encore le congé paternité de 28 jours... Réécoutez l'interview, à partir de 14min, ici.

  • CDD : un salarié peut-il remplacer plusieurs salariés absents avec un seul contrat ?
    30 novembre 2021

    L’approche des congés de fin d’année et les absences pour maladie liées au froid ou à la reprise épidémique invitent à rappeler les règles permettant de recruter un salarié en CDD pour pallier ces différentes absences. La question des modalités du remplacement se pose particulièrement.

  • Salarié protégé : l’annulation de l’autorisation de licenciement prive d'effet la demande de résiliation judiciaire
    29 novembre 2021

    Les juges prud’homaux ne peuvent se prononcer sur une demande de résiliation judiciaire du contrat de travail si le salarié protégé n’a pas demandé au juge administratif sa réintégration suite à l’annulation de l’autorisation de son licenciement survenu entretemps. Peu importe que le juge judiciaire soit le premier à être saisi : le contrat est déjà rompu et ne peut ouvrir droit au cumul des indemnités !

    C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation. Cass.soc.10.11.21, n°20-12.604.