Le CPF est enfin mobilisable pour les agents de l'État

Le Compte Personnel de Formation (CPF), mis en place en 2016 à l’initiative de la CFDT, est enfin mobilisable pour l’ensemble des agents de la Fonction Publique dont nous faisons partie.

Si l’État a pris son temps pour débloquer un budget pour la mise en œuvre effective du CPF, il impose à ses agents de poser leur demande avant le 7 octobre 2019.

À quoi sert le CPF ?

Bilan de compétences, anticipation de l’inaptitude physique, reconversion ou évolution professionnelle... Ce sont les orientations choisies par l’État pour la mise en place du CPF des agents de l’État.

Comment monter un dossier ?

  1. Activer son compte sur https://www.moncompteactivite.gouv.fr pour connaître ses droits.
  2. Remplir le formulaire de demande de mobilisation du compte personnel de formation pour l’année scolaire 2019-2020 à télécharger en cliquant ici. Attention, dans le cadre de la préparation personnelle à un concours ou à un examen professionnel, le formulaire à utiliser est différent, le télécharger en cliquant ici.
  3. Faire signer et approuver le document par le chef d’établissement.
  4. Envoyer le dossier complet à la DGAF (Rectorat de Lyon, 92 rue de Marseille, 69007 Lyon), cachet de la poste faisant foi impérativement au 7 octobre 2019.

Quelles sont les références légales ?

Newsletter du syndicat

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

appel cse.png

Les actus de la CFDT

  • [Entretien] "On continue de dire que l'âge d'équilibre, dans un système de retraite par points, ça ne fait pas sens."
    22 janvier 2020

    Laurent Berger était en direct de LCP/Public Sénat lundi 20 janvier, invité d'Audition publique. Il a abordé la notion de l'âge d'équilibre, prévu dans la lettre du Premier Ministre, qui concernerait le futur système de retraites, la question de la reconnaissance de la pénibilité, de l'égalité femmes/hommes, des pensions de réversion, du minimum contributif... 

  • [Entretien] "Ce nouveau système de retraites suscite beaucoup d'interrogations : il est temps d'apporter des clarifications"
    22 janvier 2020

    Laurent Berger était l'invité de Ruth Elkrief, sur BFM TV, jeudi 16 janvier. Il a abordé l'âge pivot qui aurait été appliqué dès 2022 et a été supprimé du projet de loi. Il a également évoqué des pistes de réflexion pour assurer l'équilibre du système de retraites ainsi que les points à encore améliorer.

  • Le Code du travail numérique : quelle valeur de l’information ?
    22 janvier 2020

    « Pour faire valoir ses droits ou respecter ses obligations encore faut-il les connaître » explique la ministre du travail lors du lancement du code du travail numérique (CTN) ce jeudi 16 janvier. Car c’est bien pour rendre le droit du travail plus accessible aux salariés et aux employeurs que le CTN tente de leur apporter des réponses les plus personnalisées possibles, et qui seront de surcroît, opposables. Quelle est cependant la véritable valeur des informations obtenues via le Code du travail numérique ?

  • Accords de compétitivité : comment comparer accords de groupe et d’entreprise ?
    22 janvier 2020

    Comment comparer des accords de compétitivité signés au niveau du groupe avec des accords d’entreprise ? Saisie de cette question à propos d’accords signés par plusieurs syndicats au sein du groupe Renault, la Cour de cassation a réaffirmé la méthode classique d’appréciation globale pour déterminer quel accord doit être considéré comme plus favorable et s’appliquer. Au final, elle a donné raison aux signataires (dont la CFDT) qui se prévalaient de l’application de l’accord de groupe ! Cass.soc.8.01.20, n°18-17708.